#3

De la Base à la rue, il n'y a qu'un mur...
Recueil d'un rituel immuable, sonnant le temps des retrouvailles, réunis par ce superflux indispensable qu'incarne ce rendez-vous annuel urbain, au delà des clivages, libérateur, dialecte universel reliant les individus dans une dynamique spatiale narrative.
Après la Russie, la Corée du Sud et le Maroc, c'est à Bordeaux en France que l'allemand ECB Hendrik Beikirch viendra hypnotiser nos regards émerveillés par ses portraits monochromes.